OTAPO

L’observatoire

Créé en 2017 au Canada par un groupe d’experts et de chercheurs, l’Observatoire Transatlantique sur l’Afrique et le Proche-Orient (OTAPO) a pour but d’analyser non seulement de manières transversale et intégrale les problématiques et les enjeux qui secouent les pays africains et arabo-musulmans ainsi que leur corrélation avec les régions géostratégiques, mais se donne également pour mission de dresser une analyse pointue et régionale se traduisant par l’organisation périodique des événements et la conception des études de cas afin de mettre en relief les points communs ainsi que les originalités propres aux États de ces régions. En outre, l’OTAPO se veut uniment un espace d’échanges précurseurs et de création du savoir qui incorpore des cadres méticuleux, scientifiques et intellectuels dans différentes disciplines.

Aujourd’hui, l’OTAPO se compose de deux pôles internationaux d’avant-garde. Le premier étant le Pôle Amérique, dont le siège régional se trouve à Montréal (Canada), et le second est le Pôle Europe qui a élu pignon sur rue à Nice (France). Ces deux pôles sont respectivement dirigés par deux politologues et chercheurs imminents spécialistes des questions de géopolitique et de sécurité internationale entourant l’Afrique et le Proche-Orient.

Par ailleurs, grâce aux rapports de coopération tissés entre l’OTAPO et les établissements académiques en Amérique, en Asie, en Europe et en Afrique, nous avons réussi à regrouper confortablement une vaste sélection d’analystes, de penseurs et de chercheurs triés sur le volet autour d’événements de réflexion variés. Cette énergie a rendu possible de mettre en place un important réseau de nouvelles coopérations intra-académiques et intercontinentales.

L’adjonction et la bifurcation de l’ensemble des réflexions ont permis à l’OTAPO d’élaborer une nouvelle approche intégrale et pluridimensionnelle en visant des principes structurels et contextuels considérables, à savoir :

  • un dysfonctionnement pernicieux au niveau de la gouvernance publique ;
  • un esprit autoritaire cataclysmique ;
  • un pouvoir étatique souvent mis en question ;
  • l’affaiblissement du pouvoir régalien ;
  • une instabilité sécuritaire dans la région ;
  • un faible lien de confiance entre les populations et leurs institutions étatiques ;
  • la luxation de la dimension identitaire ;
  • les tentions géopolitiques et les conflits dogmatique et cultuels.

La complexité des questions diplomatiques, économiques et politiques du continent africain et du Proche-Orient sont au centre de chaque problématique à l’étude au sein de l’OTAPO.

Pour en savoir plus sur nous :

 

 

Partages 0